Comment nettoyer une lame de taille-haie ?

Vous aimez prendre soin de vos équipements et de votre jardin, un équipement comme le taille-haie est indispensable. C’est l’outil le plus pratique et le plus efficace à votre disposition pour structurer vos haies et vos arbustes. Cependant, la lame de taille-haie est une pièce qui est sujette à l’usure parce qu’elle est sensible aux dépôts de résine provenant de la coupe. Pour que votre taille-haie puisse vous servir pendant longtemps, il faut lui apporter un entretien régulier dont le nettoyage de sa lame. Cet article vous explique en quelques étapes faciles comment nettoyer la lame de votre taille-haie.

 

Lame de taille haie

Comment nettoyer une lame de taille-haie ?

Quand nettoyer votre matériel ?

Le nettoyage de la lame est un entretien à faire régulièrement. Il faut même y procéder après chaque utilisation du taille-haie pour éviter que les couteaux ne se corrodent et deviennent plus difficiles à entretenir et à utiliser par la suite. La présence de sève sur les couteaux du taille-haie fait que ceux-ci sont plus exposés à l’oxydation en plus du caractère gluant de ses sécrétions végétales. Les lames de votre taille-haie risquent de ne plus être opérationnelles après quelques usages.

Les étapes à suivre pour nettoyer la lame de votre taille-haie:

Pour procéder au nettoyage de la lame de votre taille-haie, vous n’avez qu’à suivre et réaliser les étapes ci-dessous qui vous explique en détails toute la démarche.

Première étape : Débarrasser les couteaux des débris

La première chose à faire lorsque vous vous lancez dans le nettoyage d’une lame de taille-haie c’est d’enlever les débris qui se trouvent entre les couteaux. Il peut s’agir de copeaux, de fragments d’écorce ou de morceaux de feuilles coincés entre les lames. Cette étape du nettoyage peut se faire à l’aide d’une brosse. Assurez-vous de mettre votre taille-haie, électrique soit-il ou thermique, hors tension et en position off pour éviter tout accident. Ce que vous avez à faire c’est de brosser une lame après une autre, brosser les deux côtés et les espaces où sont coincés les débris.

Deuxième étape : Dissoudre les résines

Cette étape consiste en la dissolution des traces de sève qui peuvent s’agripper sur les lames. Les résines peuvent rester coincées, s’épaissir au fil du temps, et par conséquent écarter les lames de votre taille-haie. Pour éviter cet incident, vous devez vous munir d’essence ou d’alcool ou d’un mélange de pétrole et d’huile et ensuite brosser les lames avec l’une de ses solutions jusqu’à ce qu’aucune trace ne reste.

Il est à noter qu’il existe aussi des produits spécialement conçus par votre constructeur. Ils se présentent sous forme de dégrippant en spray ou en tube. Il faut appliquer ces produits et faire tourner le moteur. Cependant, il faut faire attention parce que certains d’entre eux peuvent être trop corrosifs et d’autres ne font qu’empirer l’encrassement..

Si par mégarde vous n’avez pas directement accès à aucune des solutions citées plus haut, il existe aussi une alternative que l’on peut qualifier d’astucieuse et bon marché. Il s’agit tout simplement de procéder au nettoyage des lames tout en les utilisant. En mouillant un coin d’herbe et en le taillant, vous enlevez aussi la résine de vos lames. Par contre, il va falloir enlever les débris après.

Troisième étape : N’oubliez pas la lubrification et l’affûtage

Après avoir nettoyé votre lame des débris, de la résine il ne vous reste qu’une étape. Il faut penser à la lubrification des couteaux. Cela peut se faire avec de l’huile fine, mais également et idéalement avec des produits spécifiques préconisés par les constructeurs. Attention ! Il ne s’agit pas, techniquement parlant, de graisser les lames, mais de les lubrifier. Le graissage concerne divers autres pièces de taille-haiee que nous ne traitons pas ici. Il en est de même pour l’eau. L’usage de l’eau n’est pas conseillé après un nettoyage minutieux de votre appareil, cela réduit à néant tout le travail.

En prenant soin de vos outils, vous assurez à votre jardin un entretien digne de ce nom. En ce sens, pour bien tailler, votre matériel n’a pas seulement besoin de nettoyage, mais aussi d’un affûtage comme tous les outils sujets à l’usure à l’instar d’une tondeuse. L’entretien du matériel est la garantie pour sa longévité et en même temps pour votre propre sécurité.


Retrouvez nos autres conseils pour votre jardin

Retour au site