De l'algue moutarde dans sa piscine, que faire ?

Les algues et mousses sont facilement identifiables avec leur couleur qui infecte la limpidité de l’eau. Mais l’un des organismes qui rendent la tâche pénible aux propriétaires de piscine est sans doute l’algue jaune, aussi connue sous un nom célèbre : l’algue moutarde.

Cette dernière est extrêmement coriace et difficile à éliminer. Elle peut ressurgir du jour au lendemain, même si vous avez déjà désinfecté votre bassin. Au premier abord, cela semble compliqué, mais avec les bonnes méthodes, il est possible de supprimer ces micro-organismes définitivement.

Piscine sans algue jaune

Comment traiter l’algue moutarde ou l’algue jaune d’une piscine ?

À savoir : Même après un traitement choc de la piscine, l’algue jaune peut refaire surface envahissant les parois et le fond du bassin. En effet, après cette opération d’entretien, il est bien normal de penser qu’elle a été éliminée. Mais, ici, c’est juste une infime partie de l’algue moutarde qui a été supprimée. De nature volatile, elle est difficile à atteindre, même avec un balai-aspirateur . Un traitement spécifique s’impose pour régler ce genre de souci.

Algue moutarde, c’est quoi exactement ?

Si vous remarquez une sorte de poussière jaune ou ocre tapissée le long des parois de votre piscine, il s’agit bien de la présence d’algue moutarde. Celle-ci, très volatile, est constituée de fines pellicules qui se décomposent facilement rendant le nettoyage du bassin compliqué. Même avec un robot de piscine, il sera très difficile d’aspirer l’algue moutarde qui se dissout rapidement dans l’eau une fois détachée de l’endroit où elle s’est incrustée.

Il est, par conséquent, délicat de localiser l’algue jaune dès qu’il y a la moindre agitation dans l’eau. Comment donc la détecter ? Il faut se réveiller un peu plus tôt que d’habitude, car c’est seulement le matin qu’on peut remarquer l’algue moutarde et trouver où elle s’abrite. C’est également le matin qu’il faut penser à supprimer ce micro-organisme tenace .

D’où l’algue moutarde peut-elle bien venir ?

Originaire du côté du Sahara, l’algue moutarde entame un long voyage avant d’aboutir dans votre piscine. Puisqu’elle est volatile, elle se laisse transporter par le vent, les poussières et les pluies. L’algue jaune est un genre de germe qui apprécie l’humidité. Elles sont nombreuses à venir s’entasser dans le bassin où elles y découvrent un endroit propice à leur développement.

Précaution : Si vous observez des présences jaunes dans votre piscine, il est prudent d’aviser vos voisins, car c’est toute une zone démographique qui peut être touchée par l’algue moutarde. Ceci est également nécessaire afin d’éradiquer le fléau de la zone de contamination et stopper définitivement son infection.

Comment venir à bout de l’algue moutarde ?

Il faut toujours avoir en tête qu’il est difficile de se débarrasser des algues jaunes. Le moyen le plus fiable pour mettre un terme à leur prolifération est d’adopter un traitement spécifique qui va empêcher aux algues moutarde de réapparaître.

  • “J’opte pour un stop algues moutarde”

Pour vous garantir une fiabilité optimale, vous pouvez avoir recours à un stop algues moutarde. Il existe plusieurs sortes d’algicides sur le marché, mais la plupart sont inefficaces face aux algues jaunes. Elles peuvent disparaître un moment, mais reviendront au bout de quelques jours.

Le stop algues moutarde a été particulièrement conçu pour remédier et exterminer d’une manière spontanée les micro-organismes jaunes. C’est un produit d’entretien qui est adapté à tous les types de traitements de piscines.

  • “D’où le stop algue moutarde tient-il sa force ?”

Grâce à la combinaison oxydant+biocide, le stop algue moutarde peut éliminer les gêneurs en deux trois mouvements. C’est une parfaite association regroupant un algicide spécial algue moutarde et un traitement choc . Le produit est réalisé à base de sel de bromure, un oxydant actif puissant qui va désintégrer radicalement l’algue jaune.

Algue moutarde, les bons gestes pour la supprimer du bassin

Puisqu’il s’agit d’un traitement pour la piscine, il faut toujours avoir l’habitude de contrôler le pH et le taux de désinfectant de votre eau. Puis, frottez chaque recoin de votre bassin d’une manière énergique : skimmers , projecteurs (à démonter pour accéder à la niche) et pièces scellées. Ici, le but est de laisser l’algue se suspendre à la surface de l’eau.

À noter : La piscine ne devrait pas être l’unique élément à assainir. Vous devez également désinfecter les objets, accessoires de piscine et jouets qui ont été dans l’eau afin de débarrasser ces derniers des germes. Aussi, n’oubliez pas les brosses que vous avez utilisées pour frotter et nettoyer le bassin.

Une fois que tout cela est accompli, il est temps de procéder à un traitement choc additionné avec le stop algue moutarde. S’il le faut, vous pouvez augmenter la dose de l’oxydant choc qui va booster l’action du stop algue moutarde. Et pour finir l’opération, il est nécessaire d’employer un floculant ou un clarifiant pour restituer à l’eau de la piscine son aspect cristallin et limpide.

Étant un germe résistant, l’algue moutarde peut surgir à n’importe quel moment. Il est, de ce fait, recommandé de pratiquer cette opération curative deux fois le même jour. Une fois que c’est fait, il ne reste plus qu’à laisser le traitement faire son effet durant quelques heures. Après cela, la piscine est de nouveau accessible.

Astuce : Par crainte d’éventuelles récidives, vous pouvez refaire la procédure une troisième fois. Ceci à titre de prévention.

Que faire pour empêcher aux algues moutarde de se développer à nouveau ?

Éliminer les algues moutarde n’est pas chose aisée. Au cas où vous demeuriez dans une zone géographique exposée aux vents ou aux pluies et que des présences jaunes se sont déjà manifestées dans votre bassin, il est plus avisé de recourir à un traitement préventif. En effectuant 2 traitements durant la saison, il est possible d'empêcher aux germes de s’implanter dans votre piscine.


Autres précautions

Pour vous garantir une eau saine et claire tout au long de l’année, il est conseillé de réaliser un nettoyage régulier de tous les accessoires et objets qui seront en contact avec votre piscine: jouets, appareil et robot, bâche , abris...

Besoin d'une nouvelle bâche piscine hiver ?

Bâche piscine hiver

À partir de 21,90 €

,

Concernant justement les abris, il est nécessaire de les purifier au même moment que le traitement de l’eau. Les algues ont tendance à se coller aux abris puis à retomber dans l’eau. Il est donc essentiel de bien assainir les abris en même temps que vous réalisez le traitement anti-algues moutarde de l’eau pour éviter aux germes de se développer.

Autre solution efficace, le traitement choc

Après une opération de nettoyage en profondeur de la piscine et des équipements, réaliser un traitement choc de son eau est une étape qui va vous aider à vous débarrasser efficacement des algues. Focus sur les bonnes méthodes.

  • La réussite du traitement choc dépendra du système de filtration de votre bassin. En effet, il doit être en marche lorsque vous déversez le produit choc dans l’eau de la piscine.

À noter : Les eaux de piscines traitées avec du chlore ou du brome doivent strictement suivre un dosage prescrit par les spécialistes. Les propriétaires, ayant opté pour l’oxygène actif pour le traitement de l’eau de la piscine, peuvent privilégier un traitement choc sans chlore. Mais pour son mode d’utilisation, le produit choc, c’est-à-dire, l’oxygène actif, est à verser devant les buses de refoulement. Aussi, faites attention lors de la manipulation du produit choc, celui-ci est très agressif et peut causer des brûlures au contact de la peau.

 

Retrouvez nos autres conseils pour votre piscine

 

Et des clients satisfaits !