Nos univers
Fermer
Aborder votre réparation en toute sérénité, chez Spareka c'est "réparé ou remboursé", sans frais de retour

Comment faire un traitement choc pour sa piscine ?

Comme tous les jours, vous vous réveillez tôt le matin pour faire vos plongeons quotidiens. Lorsque vous vous apprêtez à vous lancer dans l’eau, vous constatez que celle-ci n’est pas normale. Elle est devenue verte et quelques algues se sont incrustées tout au fond de votre bassin. Pas de panique, c’est un petit souci qui se résout en un rien de temps ! Il suffit de réaliser un traitement choc à votre piscine. De cette manière, votre eau retrouvera rapidement son aspect cristallin et transparent.

Piscine après le traitement choc

Un traitement choc, c’est quoi exactement ?

C’est un procédé qui permet de favoriser l’augmentation du taux de chlore de la piscine. Si vous désirez ne pas recourir à une vidange complète de votre bassin, le traitement choc reste l’unique solution. De plus, Il est recommandé d’apporter à votre piscine cette opération d’entretien au minimum 2 fois par an (au moment de sa remise en route et de l’hivernage.)

Toutefois, le bassin peut nécessiter un traitement curatif inhabituel lorsqu’il se met à présenter des algues ou une eau trouble. Quelques spécialistes préconisent même d’effectuer un traitement choc pour piscine toutes les 2 semaines ou au moins une fois par mois en été, la période où la piscine est beaucoup plus fréquentée.

Le traitement choc pour piscine est une technique efficace accordant à votre piscine un excellent entretien ainsi qu’une bonne désinfection pour obtenir une eau de qualité.

À quel genre de piscine le traitement choc est-il prédestiné ?

Qu’elle soit en sol ou hors sol, chaque piscine requiert ce genre d’entretien au cours de l’année. Toutefois, la réalisation du traitement choc dépend des besoins de chaque possesseur : une forte utilisation du bassin, panne de la pompe ou du filtre, nettoyage mal fait... L’apparition des algues se fait en moins de 48h, si la piscine est mal entretenue, cela favorise grandement la prolifération d’algues et la décoloration de l’eau en vert. Et rien que pour ces problèmes, il est essentiel d’effectuer un traitement rapide provoquant une charge chimique intense qui supprime les micro-organismes, bactéries, mousses, microbes et champignons en un instant.

Attention : Il n'est pas conseillé de baigner dans la piscine durant un traitement choc en raison du taux de chlore très élevé qui peut nuire à la santé. Aussi, il faudra attendre 48 h avant de plonger dans le bassin le temps que les produits d’entretien fassent leur effet.

Traitement choc piscine : Toutes les étapes pour bien le réaliser !

Le traitement choc apporte un effet stabilisant à votre piscine. Avant de débuter les opérations, certaines précautions sont à prendre en considération :
  • Baignade interdite
  • Retirer les accessoires et équipements qui se trouvent dans l’eau
  • Dégager les saletés à l’épuisette
  • Mettre à découvert la piscine : enlever les bâches, volet roulant et autre couverture de protection
  • Assurer un nettoyage en profondeur de la piscine
  • Mettre en marche le système de filtration en mode fonctionnement manuel
  • Contrôler le pH de l’eau en fonction du produit à employer durant le traitement choc.

Quels sont les produits à privilégier pour le traitement choc de la piscine ?

Avant de choisir les produits adaptés au chlore ou au brome de votre piscine, il est nécessaire de se renseigner sur la composition de son eau. Aussi, il est plus prudent de contrôler régulièrement l’état de l’eau et de son pH jusqu’à ce qu’elle retrouve sa couleur d’origine (bleu ou gris).

Astuce : Prenez un seau et mélangez-y la combinaison eau+oxydant. Puis versez le tout dans la piscine pour garantir une dissolution optimale.

Quand donc, procéder à la remise en route piscine ? A priori, le moment propice se situe entre les mois de Mars et Avril, lorsque l’hiver et les grosses gelées auront passé. En ces périodes de l’année, les algues et autres micro-organismes ne se forment pas encore. Ainsi, il sera plus simple pour vous de mener à bien le nettoyage de votre piscine.

  • “Je traite l’eau de ma piscine avec du chlore”
Ici, le meilleur produit à opter est le chlore choc. Pour entretenir votre eau, il faut poser le chlore (en poudre, en pastille, en granules,etc.) dans chaque skimmer du bassin. Attention, il est important de bien doser le produit. S’il le faut, n’hésitez pas à demander l’avis d’un spécialiste. Il faut attendre 24 h minimum pour laisser au chlore de se dissoudre totalement. Aussi, il faut que l’eau de la piscine présente un pH inférieur à 7,5. On peut entre autres réaliser un traitement choc d’une eau traitée au chlore avec de l’oxygène actif, un produit extrêmement efficace, mais qui n’est pas à la portée des budgets restreints.

  • “Je traite l’eau de ma piscine au brome”
Pour votre cas, vous aurez besoin d’une bonne dose de brome choc, de l’hypochlorite de calcium ou HTH ou du chlore non stabilisé. Ici, il n’est pas très utile d’utiliser du chlore stabilisé qui minimise l’efficacité du brome. Avec ces produits-chocs, il est recommandé d’avoir une eau à pH compris entre 7,5 et 8,2.

  • “Je traite mon eau au PHMB”
Pour vous, il serait nécessaire d’opter pour de l’oxygène actif, l’unique produit compatible à l’eau de votre piscine.

À noter : Si l’eau demeure trouble après un traitement choc, cela signifie tout simplement que des restes d’algues mortes sont en suspension dans l’eau. Pour ce cas, il suffit d’utiliser un floculant de fond qui va agir pour débarrasser une bonne fois pour toutes des présences vertes. Avec ce produit, les mousses et autres micro-organismes vont se réunir dans le fond de la piscine. Il ne vous reste plus qu’à sortir votre balai aspirateur ou votre robot de piscine pour éliminer ces derniers redonner à votre eau son apparence claire.

Besoin de pièces détachées pour Robot de piscine ?

Robot de piscine

À partir de 2,90 €

 

Retrouvez nos autres conseils pour votre piscine

 

Et des clients satisfaits !

Retour au site