Comment stocker l'essence pour sa tondeuse ?

Qui dit « printemps » dit « saison de la tonte » ! On sort vite la tondeuse pour donner un peu d’esthétisme à son jardin. Malheureusement, celle-ci ne veut pas fonctionner. C’est un problème que tous les propriétaires de tondeuse ont déjà connu. À quoi cela est dû ? Si vous avez oublié de vider le réservoir de votre appareil avant l’hiver, c’est tout à fait normal que celui-ci ne démarre plus.

L’essence stockée trop longtemps dans le réservoir nuit en effet au moteur. Que faut-il faire alors pour ne pas se retrouver avec une tondeuse en panne en printemps ? Et quelle est la durée idéale de stockage de l’essence ? Explications.

 

Essence pour tondeuse

Comment stocker l’essence pour sa tondeuse ?

Les caractéristiques des essences pour tondeuse à gazon

On caractérise l’essence selon son indice d’octane, par la quantité ainsi que par la qualité des adjuvants qui y sont ajoutés.

« Qu’est-ce que l’indice d’octane ? »

L’indice d’octane sert à mesurer la capacité d’un carburant à ne pas prendre feu de façon spontanée (sans étincelle) lorsque ce dernier est mélangé et compressé dans un cylindre de moteur à explosion.

À noter : L’échelle de mesure de l’indice d’octane est de 100 % par rapport à la résistance de l’iso-octane à l’auto-inflammation. Par conséquent, si l’essence possède un indice élevé à 98, celle-ci est plus tenace à l’auto-allumage qu’une essence avec un faible indice (95 par exemple).

« Qu’est-ce que le plomb ou le sans plomb ? »

Pour limiter la capacité de l’essence à s’auto-enflammer, on ajoute à cette dernière du plomb. Mais en début de l’année 2000, certains experts en carburant ont remplacé le plomb dans le super 97 par du potassium pour restreindre les dégâts causés sur l’environnement lors des usages des moteurs à essence.

« Qu’est-ce que l’essence tondeuse : E10 - E85 ? »

E10 et E85 sont des codifications du pourcentage de bioéthanol dans le carburant. Il est nécessaire de savoir que le bioéthanol ou agroéthanol est un alcool (éthanol) issu des plantes. Une essence E10 peut renfermer 10 % de bioéthanol et 90 % d’essence tandis que le E85, lui, peut renfermer 85 % de bioéthanol et 15 % d’essence.

Les différents types d’essence destinés à une tondeuse à gazon

Le choix de l’essence de la tondeuse ne doit pas être pris à la légère. Vous devez sélectionner un carburant qui soit adapté à la conception du moteur de votre équipement. Les modèles anciens (avant 1990) requièrent un indice d’octane moins élevé. Ceci concerne surtout les essences ordinaires. Toutefois, les anciens moteurs nécessitent une certaine protection thermique des sièges de soupape que procure le plomb dans l’essence.

Petite précision : Pour les versions anciennes de moteur qui ne sont pas compatibles avec l’essence sans plomb, il existe aujourd’hui des additifs substitutifs de plomb élaborés avec du potassium. Ces derniers sont mis au point afin de protéger les sièges de soupapes en vue de garantir leur fiabilité ainsi que la durabilité du moteur.

En règle générale, les moteurs de type classique sortis en 2009 sont destinés à fonctionner avec des bougies « chaudes » qui refusent toute présence d’éthanol dans l’essence. La plupart des moteurs de tondeuse fabriqués après 2009 sont munis de bougies « froides ».

Il existe 4 importants carburants à l’éthanol accessibles en stations pour fournir l’alimentation demandée par le moteur de la tondeuse :

Le Sans Plomb 95 ou E5

  • Le Sans Plomb 95 ou E5 est un supercarburant sans plomb à indice d’octane 95. C’est certainement le plus ancien des carburants disponibles actuellement sur les stations qui devrait être remplacé par le SP95-E10.
  • Le Sans Plomb 95 ou SP95 distribué à la pompe comprend aujourd’hui jusqu’à 5 % de bioéthanol. Ce sont les moteurs à bougie « chaude » qui sont les plus compatibles avec le SP95.
  • Tous les moteurs à cycle 4 temps employés en motoculture sont capables de fonctionner au SP95 (sans plomb) possédant au maximum 5 % de bioéthanol. La plupart des propriétaires de tondeuse qui s’alimente à l’essence sont conseillés d’utiliser du SP95 pur afin d’assurer le bon fonctionnement de l’équipement, mais aussi sa durabilité. Par contre, si le moteur de votre équipement est ancien et date d’avant 1990, il faudra ajouter à l’essence un substitut de plomb.

Le Sans Plomb 98 (E5)

  • Celui-ci est un supercarburant sans plomb avec un indice d’octane 98 dédié aux moteurs sortis récemment avec des bougies « froides ».
  • Le Sans Plomb 98 ou SP98 est distribué à la pompe et présente aujourd’hui jusqu’à 5 % de bioéthanol.
  • À qui est destinée cette essence ? Tous les moteurs à cycle 4 temps peuvent l’employer. Toutefois, le carburant d’indice d’octane doit être élevé.
  • Donc, si on y pense bien, les moteurs qui marchent avec du SP95 peuvent aussi très bien fonctionner avec du SP98. Mais il est important de savoir que la composition chimique du SP98 est assez puissante et rend le carburant plus détergent donc plus agressif. Il est possible que certaines pièces en élastomères qui composent le moteur telles que les joints et les durites s’endommagent au fil du temps.

L’essence E85

  • Cette dernière aussi appelée « super éthanol » est constituée de 85 % d’éthanol et de 15 % de super sans plomb. C’est une essence uniquement réservée aux moteurs polycarburants ou « flex-fuel ».
  • Pour l’instant, on ne trouve aucune tondeuse équipée d’un moteur « flex-fuel » pouvant se mettre en marche avec un super éthanol E85. En effet, ce carburant est susceptible de provoquer des soucis de démarrage à froid obligeant le propriétaire de fournir à la tondeuse des éléments lourds et encombrants qui ne sont pas souvent adaptés à la tondeuse.

Combien de temps devrait-on stocker l’essence dans le réservoir de la tondeuse ?

Les experts en moteur recommandent une durée de conservation qui ne frôle pas les 3 mois. Au-delà de cette période, le carburant se dégrade même le sans plomb. Il est préférable de vidanger le réservoir plutôt que de stocker l’essence.

En somme, le délai de conservation de l’essence de votre tondeuse doit respecter les 3 mois. Pour ce qui est des sans plomb E10, le temps de stockage devrait pas dépasser 1 mois.

Dans le cas où vous avez utilisé un additif, là, vous pourrez compter 12 mois, voire un peu plus, selon la qualité du carburant. Mais certains spécialistes préconisent 6 mois maximum… À vous de voir !

Donc, si vous laissez votre tondeuse avec de l’essence à l’intérieur pendant tout l’hiver, soyez certain qu’elle ne démarrera pas au moment où vous voulez l’utiliser, c’est à dire en printemps. Pour ce problème, un nettoyage de l’appareil est de rigueur. Il faut compter dans les 45 euros environ pour ce procédé qui est uniquement réservé aux dépanneurs de moteur. Le faire chez vous serait une mauvaise idée.

Le meilleur moyen donc d’anticiper les coûts de réparation c’est de vidanger l’équipement avant les périodes de grand froid. Lorsqu’une fois le beau temps est de retour, vous n’avez plus qu’à mettre de l’essence neuve dans votre tondeuse, mais aussi vous n’allez pas rencontrer des soucis de démarrage. C’est aussi une excellente manière de s’assurer que l’équipement puisse fonctionner durant toute la saison.

« Ma tondeuse ne risque-t-elle pas d’avoir des pièces défectueuses lorsqu’on la laisse en milieu sec ? »

Ne vous inquiétez pas, le risque de détérioration des pièces de votre tondeuse à gazon est nul. Votre réaction est tout à fait normale. Cela ne fera que du bien à votre appareil d’entretien de jardin. Aussi, si vous avez l’habitude de fournir de l’essence fraîche à votre carburateur, celui-ci va être optimisé, ce qui va garantir la longévité de votre tondeuse.


Retrouvez nos autres conseils pour votre jardin

Retour au site