Nos univers
Fermer
Aborder votre réparation en toute sérénité, chez Spareka c'est "réparé ou remboursé", sans frais de retour

Le fonctionnement d’une centrale vapeur

fonctionnement d'une machine à laver

Vous utilisez votre centrale vapeur chaque semaine pour repasser vos vêtements, mais savez-vous réellement comment fonctionne votre appareil ?

Grâce à Spareka, découvrez des tutoriels pour entretenir votre centrale vapeur et éviter qu’elle tombe en panne. Si votre appareil est déjà en panne, rendez-vous dans votre diagnostic.

Mais avant tout, lisez bien attentivement les étapes de fonctionnement de votre centrale vapeur afin de vous assurer que vous l’utilisez correctement.

 

Le fonctionnement d'une centrale vapeur

Le principe de fonctionnement des centrales vapeur est d’être capable de générer de la vapeur d’eau à un rythme plus élevé qu’un simple fer à repasser pour faciliter le repassage. En effet, plus que la chaleur, c’est l’humidité du linge qui facilite l’élimination des plis. C’est par exemple pour cette raison que les sèche-linges disposent souvent d’un réglage « prêt à repasser » qui laisse le linge plus humide.

La génération de vapeur à haute pression permet de pénétrer les tissus plus profondément, et de repasser les deux côtés des vêtements en une seule fois, même quand ils sont épais (comme les jeans par exemple). Le débit de vapeur est aussi important pour être efficace et gagner du temps.

Les réservoirs d’eau des centrales vapeur sont donc plus importants que pour un fer classique.

On peut distinguer deux types de centrales vapeur :
- Celles qui fonctionnent avec une cuve sous pression, et sont dites à autonomie limitée, ou à réservoir sous pression.
- Celles qui ont une pompe et une mini-cuve sous pression distincte du réservoir, et sont dites à autonomie illimitée.

1- Modèles à autonomie limitée

Les centrales vapeur à réservoir sous pression sont les plus abordables, avec des prix souvent inférieurs à 100€, mais elles ont aussi des inconvénients majeurs.

Leur principe de fonctionnement est le suivant : une fois que vous avez rempli la cuve d’eau et placé le bouchon, la cuve toute entière est mise sous pression. Elle alimente ensuite le fer jusqu’à ce que l’eau soit épuisée.

Les inconvénients de ce mode de fonctionnement sont :
- Comme le réservoir entier est sous pression, il n’est pas possible de le remplir en cours d’utilisation. Il faut éteindre la centrale et attendre que le réservoir refroidisse avant de pouvoir enlever le bouchon. L’autonomie est donc limitée à environ 1-2h par séance de repassage, en fonction du volume du réservoir.
- Le temps de mise en marche est plus long (plus ou moins 8 minutes pour les modèles récents), car il faut le temps de chauffer tout le réservoir.
- Il n’est souvent pas possible de régler le débit de vapeur, uniquement la température.
Ces modèles d’entrée de gamme sont donc adaptés pour des séances de repassage courtes, qui ne nécessitent pas de remplir à nouveau le réservoir.

 

2- Modèles à autonomie illimitée

Les centrales vapeur à autonomie illimitée sont les modèles les plus courants aujourd’hui pour le milieu et haut de gamme.

Leur principe de fonctionnement est d’utiliser un réservoir d’eau qui est souvent amovible et peut être rempli en cours d’utilisation, puis d’envoyer au fur et à mesure grâce à une pompe, de l’eau dans une petite cuve sous pression. C’est cette cuve qui alimente le fer. On peut entendre fonctionner la pompe régulièrement lors du repassage.

Les principales différences avec la technologie de cuve sous pression sont :
- Un temps de chauffe rapide (de l’ordre de 2 minutes), comme le volume de la cuve est plus petit.
- La possibilité d’ajuster le débit de vapeur généré, et pas uniquement la température.
- La possibilité de remplir le réservoir d’eau en cours d’utilisation, ce qui évite d’interrompre les longues séances de repassage.



Centrale vapeur : toutes nos aides à la réparation



Et des clients satisfaits !

Retour au site